jeudi 16 mai 2019

Lezard


Lézards



Le lézard gris se prélasse sur une pierre
 

Le lézard des souche 
Plus rare pas toujours facile à surprendre joue la dissimulation en ne prennent la fuite qu'au dernier moment

*** *** ***

lundi 13 mai 2019

Fleur



Iris

Contrairement aux autres années où nous avions dans les marais de jolis Iris à profusion cette année ils sont tristouné...

*** 

jeudi 9 mai 2019

Fleur



Roses


Cette année il à consenti a nous gratifier de jolies fleurs odorantes...

Un autre type de rosier

Bien sur ... Pierre de RONSARD, à Cassandre 

Mignonne, allons voir si la rose
....
....

lundi 6 mai 2019

Fleur


Fleurs d'ici ou de là







Renouveau

    


Le printemps maladif a chassé tristement
L’hiver, saison de l’art serein, l’hiver lucide,
Et, dans mon être à qui le sang morne préside
L’impuissance s’étire en un long bâillement.


Des crépuscules blancs tiédissent sous mon crâne
Qu’un cercle de fer serre ainsi qu’un vieux tombeau
Et triste, j’erre après un rêve vague et beau,
Par les champs où la sève immense se pavane


Puis je tombe énervé de parfums d’arbres, las,
Et creusant de ma face une fosse à mon rêve,
Mordant la terre chaude où poussent les lilas,


J’attends, en m’abîmant que mon ennui s’élève…
– Cependant l'Azur rit sur la haie et l’éveil
De tant d’oiseaux en fleur gazouillant au soleil.



                                                             Stéphane Mallarmé


                                                                         

mercredi 1 mai 2019

1er Mai

 
1er Mai
 



Mai

 
Le mai le joli mai en barque sur le Rhin
Des dames regardaient du haut de la montagne
Vous êtes si jolies mais la barque s’éloigne
Qui donc a fait pleurer les saules riverains ?

Or des vergers fleuris se figeaient en arrière
Les pétales tombés des cerisiers de mai
Sont les ongles de celle que j’ai tant aimée
Les pétales flétris sont comme ses paupières

Sur le chemin du bord du fleuve lentement
Un ours un singe un chien menés par des tziganes
Suivaient une roulotte traînée par un âne
Tandis que s’éloignait dans les vignes rhénanes
Sur un fifre lointain un air de régiment

Le mai le joli mai a paré les ruines
De lierre de vigne vierge et de rosiers
Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers
Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes

                                                         Guillaume Apollinaire

lundi 29 avril 2019

Nantes


Jardin des Plantes




Le Dormanron

jeudi 25 avril 2019

Fleur


A Mesa Verde


Un chardon

  ?

  ?