lundi 1 juin 2015

Oiseau


Huppe


Une huppe dans le jardin de mon voisin.
--------
Un oiseau s'envole
--

Un oiseau s’envole,
II rejette les nues comme un voile inutile,
II n’a jamais craint la lumière,
Enfermé dans son vol
II n’a jamais eu d’ombre.
Coquilles des moissons brisées par le soleil.
Toutes les feuilles dans les bois disent oui,
Elles ne savent dire que oui,
Toute question, toute réponse
Et la rosée coule au fond de ce oui.
Un homme aux yeux légers décrit le ciel d’amour.
Il en rassemble les merveilles
Comme des feuilles dans un bois,
Comme des oiseaux dans leurs ailes
Et des hommes dans le sommeil.

                                                                       Paul Eluard

°°

6 commentaires:

  1. Bonjour
    Quel chance de pouvoir voir ce bel oiseau
    Le poême lui rend hommage agreablement
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Elle est très élégante(pour ne pas dire chouette)
    J'aime la poésie de Paul Eluard

    RépondreSupprimer
  3. Joli billet poétique!
    Oh tu nous montres aujourd'hui l'oiseau que j'aime le plus en ce moment. Nous en avons une, est-ce la même qui revient chaque jour, qui se balade à la recherche de petits vers dans notre jardin. Pas facile de faire son portrait car dès qu'elle voit que je m'intéresse a elle, elle s'envole. Quelle beauté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison souvent vue pas souvent prise...

      Supprimer
  4. Je ne suis pas très observatrice et c'est mon mari qui est assis face à la porte-fenêtre de plus... Alors des huppes je n'en ai jamais vues dans la nature. Elle a un long bec d'insectivore et on dirait une statuette en bois

    RépondreSupprimer
  5. C'est une huppe fasciée. J'en ai vu une l'année dernière mais point le temps de la mettre dans la boîte.

    RépondreSupprimer