jeudi 30 mars 2017

Bassin


C'est le printemps


Capitaine mon capitaine

ūüźä     ūüźä     ūüźä
√Ē Capitaine ! Mon Capitaine ! Notre effroyable voyage est termin√©
Le vaisseau a franchi tous les caps, la récompense recherchée est gagnée
Le port est proche, j'entends les cloches, la foule qui exulte,
Pendant que les yeux suivent la quille franche, le vaisseau lugubre et audacieux.

Mais √ī cŇďur ! cŇďur ! cŇďur !
√Ē les gouttes rouges qui saignent
Sur le pont o√Ļ g√ģt mon Capitaine,
√Čtendu, froid et sans vie.
 ...
                                                                            Walt Whitman
  

ūüźä     ūüźä     ūüźä

12 commentaires:

  1. Bonjour,

    Adorable !...

    Gros bisous ūüĆł

    RépondreSupprimer
  2. Amusant de lire Walt Whitman en français.
    Une bonne manière de te rêver de tes prochaines vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En français pour moi c'est mieux...lol
      Oui il va nous falloir y penser aux futures vacances...

      Supprimer
  3. Coucou
    Trop bien tout ça .. Merci à toi
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Sa triste fin mise à part, ce poème de Walt Whitman semble décrire une arrivée du Vendée Globe.
    Quant au capitaine sur la passerelle, il r√™ve sans doute aux √ģles Ca√Įmans :D
    Bon week-end, Daniel, beau temps sur ta contrée

    RépondreSupprimer
  5. Mais c'est une jongle ou bien le Pays imaginaire de Peter Pan (il y a le crocodile du Capitaine Crochet)

    "√Ē Capitaine ! Mon Capitaine ! ..." me fait souvenir en premier lieu d'un po√®me de Baudelaire, "le Voyage" dont l'avant-derni√®re strophe est :
    "√Ē Mort, vieux capitaine, il est temps ! levons l'ancre !
    Ce pays nous ennuie, √ī Mort ! Appareillons !
    Si le ciel et la mer sont noirs comme de l'encre,
    Nos coeurs que tu connais sont remplis de rayons !"

    RépondreSupprimer
  6. OH je ne connaissais pas ces lignes et j'aime beaucoup cette photo
    LA CAPITAINE doit durement rêver*
    gros bisous CAPITAINE DANIEL

    RépondreSupprimer
  7. Ce n'est pas que je sois férue de poésie mais j'avais trouvé ce poème dans un livre de Jorge Semprun, tu trouveras le souvenir émouvant qui s'y rattache ici >

    https://claudialucia-malibrairie.blogspot.fr/2011/06/jorge-semprun-et-charles-baudelaire-o.html

    Du coup, lorsque je suis all√©e la premi√®re fois au cimeti√®re du Montparnasse o√Ļ Baudelaire est enterr√©, j'ai emmen√© ce po√®me avec moi pour le lire devant sa tombe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS : peut-√™tre que c'est √† ce po√®me (celui de Walt Whitman) que font r√©f√©rence les √©tudiants du "cercle des po√®tes disparus" (le film o√Ļ joue Robin William) ?

      Supprimer
    2. Et pour Madeleine voici un lien >

      http://lechatsurmonepaule.over-blog.fr/article-jorge-semprun-l-ecriture-ou-la-vie-commentaire-oral-du-bac-105209262.html

      Bisous à vous deux !

      Supprimer
    3. Merci pour le lien, j'avais donc raison pour le Cercle des Poètes disparus

      "Une des r√©f√©rences les plus connues √† ce po√®me appara√ģt dans le film Le Cercle des po√®tes disparus (La Soci√©t√© des po√®tes disparus au Qu√©bec). Le premier jour de cours, John Keating (interpr√©t√© par Robin Williams), professeur de litt√©rature, invite ses √©l√®ves √† l'appeler : « √Ē Capitaine ! Mon Capitaine ! »."

      Supprimer