jeudi 19 mai 2016

Yvelines


Montfort L'Amaury

1962 - 2016

 ☼

 ☼

 ☼

 ☼

Bien que mon cadrage est quelques imperfections il est tout de même possible de comparer les images

Les noms des commerces ont plus changé que les maisons

☼   ♣   ☼

8 commentaires:

  1. Bonjour chère Madeleine,

    C'est toujours fascinant et captivant de pouvoir comparer la vie d'avant en image avec celle d'aujourd'hui.
    Effectivement les maisons sont presque restées les mêmes, seules les boutiques ont métamorphosé le lieu, sauf sur la première photo ou le même type de commerce est installé.

    Merci pour ce délicieux billet.

    Je vous embrasse affectueusement,
    Bisous ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1962 une autre époque moins de voitures plus de chevaux encore la grande époque pour la Chasse à Courre (qui n'avait la mauvaise image qu'elle véhicule de nos jours), Dany Robin et Georges Marchal étaient grands amateurs de la tradition ils étaient présent ce jour la bien que n'ai pu les identifier...

      Supprimer
    2. Je suis retournée à Chaumont-sur-Loire il y a peu (le dimanche de l’ascension). Le mur que j'ai montré photographié en 2014 a été crêpi

      http://cergipontin.blogspot.fr/2014/10/sans-moderation-without-restraint.html

      On se demande depuis combien de temps il était là...

      En 2014 je m'étais promenée de bonne heure dans une partie du parc du château nouvellement aménagée, j'ai entendu des aboiements j'ai pensé : les chiens d'un lotissement ? Quand j'ai entendu les cors de chasse, moi qui ne suis pas courageuse je me suis carapatée fissa, j'imaginais la horde sautant la clôture à l'orée de la forêt pour poursuivre le cerf...

      Supprimer
  2. Bonjour
    Je prefère ces photos d'antan , le cheval était bien elegant et peu de changement dans ces rues
    Merci pour ce partage
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même remarque que pour Martine...

      Supprimer
  3. J'aime bien ces comparaisons.
    On pratique aussi la chasse à courre dans notre belle forêt de Bercé et pas très loin d'ici en Indre et Loire, au château de... mince alors ! Je ne retrouve plus le nom. De Champchevrier.

    RépondreSupprimer
  4. Je me concentrais sur les pas des chevaux (classe!), oubliant de comparer l'avant et l'après dont tu es friand!

    RépondreSupprimer
  5. Tu avais préparé ton voyage et amené tes clichés d'époque avec toi ?
    Tu n'as pas été trop déçu apparemment

    RépondreSupprimer